Comment choisir son casque de ski WEDZE

Comment choisir son casque ?

(11)

Novice comme expérimenté, aucun skieur n’est à l’abri d’une chute. Les risques et facteurs de chutes sont réels : vitesse, sapins, plaques de verglas, les autres skieurs, etc. Des protections adéquates existent et permettent d’éviter les traumatismes, pensez-y !

En cas d’accident, le port d’un casque permet de réduire le risque de traumatisme crânien de plus de 30% : bien qu’il ne soit pas obligatoire, il est essentiel dans la pratique du ski et du snowboard, et permet aux petits et grands d’aborder les descentes en toute sécurité.

Le choix du casque s’effectue selon 3 critères importants :
-la taille
-le confort
-la ventilation


La taille

Pour être efficace, le casque doit maintenir parfaitement la tête. Trop grand, il ne protège pas efficacement tandis que trop serré, il gêne la bonne pratique des sports de glisse.

La première étape est donc de mesurer son tour de tête. Les mesures doivent être prises au moyen d’un mètre ruban, en passant au-dessus des oreilles et des sourcils.
La taille obtenue se situe entre 52 et 65cm.


Le confort

Spécialement conçus pour le ski et le snowboard, les casques utilisent des technologies innovantes qui permettent d’allier efficacité et légèreté, afin de vous offrir une protection maximale et une liberté de mouvement totale.
Mousse intérieure thermo-compressée en EPS (polystyrène expansé) qui s’adapte à chaque morphologie, coque de protection rigide en ABS, tout est mis en œuvre pour vous assurer confort et sécurité, sans oublier la notion primordiale de légèreté.

2 types de casques existent :
-Les casques classiques, composés de 2 couches : une coque de protection rigide qui protège contre les objets tranchants, et une doublure qui absorbe les chocs
-Les casques In Mold, qui fusionnent coque externe et amortisseur de chocs en une seule coque, pour plus de légèreté.  

En fonction des besoins, plusieurs options de mousse et textiles sont proposées :

  • Mousse et textile ergonomiques qui s’adaptent aux différentes morphologies
  • Mousse et textile thermoformés qui apportent plus de douceur

 

La mousse positionnée à l’intérieur du casque est plus ou moins enveloppante selon les types de casques

  • La mousse en forme de T se positionne de l’avant (pour la partie la plus large) à l’arrière du crâne.
    Cette forme en T est plus ou moins large selon le type et le modèle de casque choisi.
  • Pour davantage de confort, en complément des mousses et textiles thermoformés, les casques sont équipés d’un EAR PAD en mousse et textile thermoformée.
  • Les modèles les plus confortables sont constitués d’un bonnet complet en mousse thermoformée avec le EAR PAD entièrement intégré.

 

L'astuce de Wed'ze

Un casque ayant subi un choc ou une chute doit impérativement être changé : il est conseillé de renouveler votre casque tous les 3 ans.


La ventilation

S'il est agréable d'avoir un casque qui tient chaud, l'effort peut également susciter une transpiration intense. Certains casques proposent des aérations et des systèmes de ventilation réglables, permettant de réguler la température et d'éliminer la transpiration.

Pour éviter les courants d'air, il faut veiller à ce qu'il n'y ait pas d'espace entre le casque et le masque. C'est pourquoi lors de l'essayage du casque, mieux vaut penser à emporter son masque afin de les essayer ensemble et vérifier qu'ils s'adaptent l'un à l'autre.

Différents types d'aérations existent, réglables ou non :

  • « Air Cooling System » 6 aérations pour une ventilation permanente
  • « Air Block» 10 ou 12 aérations pour un maximum de ventilation. Possibilité de bloquer les aérations.
  • « Active Air Cooling System » pour un réglage maîtrisé de la ventilation.

 

L'astuce de Wed'ze

Il n'est pas nécessaire de porter un bonnet sous le casque, celui-ci fournit suffisamment de chaleur.


Style & accessoires

Rester looké en portant un casque, c'est possible ! Auparavant délaissé des riders qui lui préféraient le bonnet, ce dernier revêt de plus en plus des allures d'accessoire de mode.

Fruits d'un véritable travail stylistique, les casques sont dorénavant design, aux formes sobres et fluides, aux coloris modernes, ornés de motifs graphiques ; stickers à coller, couvre-casques, tout est conçu pour personnaliser son matériel et être unique sur les pistes !

Les riders souhaitant communiquer avec leurs compagnons de glisse, téléphoner ou écouter de la musique verront leurs souhaits exaucés avec l'installation d'un kit de communication Bluetooth. Mais prudence, il est primordial de rester toujours attentif à la piste : une erreur d'inattention est vite arrivée !

L'astuce de Wed'ze

Pour se protéger du soleil et du froid, il est possible de remplacer le masque par l'ajout d’une visière au casque.


Entretien

Si le casque dispose de mousses amovibles, celles-ci peuvent être ôtées et lavées en machine à 30°. Si ce n’est pas le cas, il est conseillé de préparer de l’eau tiède avec du shampoing, et d’y laisser tremper le casque un moment. Après avoir frotté et rincé, épongez le casque avec une serviette et le laissez sécher à l’air libre ; le casque sera comme neuf !

Thierry PAULIN (FR/BE)
Chef de produit matériel sécurité
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Noter
Conseils de Wed'ze

Qu’il y ait du brouillard, qu’il neige ou que le soleil brille, le masque s’avère un équipement indispensable pour dévaler les pistes confortablement quel que soit le temps !

(14)
Conseils de Wed'ze
WEDZE Comment choisir sa protection dorsale ?

Pour amortir les chocs et protéger des mauvais coups, outre l'indispensable casque, les protections dorsales sont une solution à adopter !!

(9)
HAUT DE PAGE